Aspects financiers du contrôle coopératif : Les protocoles sont gratuits

L’architecture standard actuelle est communément appelée l’architecture « reposant sur des contrôleurs », elle a été créée dans le but de régler les problèmes de gestion, de mobilité, d’insuffisance du plan de contrôle et liés aux hautes dépenses opérationnelles qui prédominaient dans les installations à points d’accès autonomes.
La création de l’architecture reposant sur des contrôleurs permettait de contourner certains problèmes Wi-Fi, mais Aerohive est repartie du point de départ et a amélioré la solution d’origine. Nous appelons cette innovation le « contrôle coopératif ». Au lieu d’inventer une nouvelle architecture pour les applications où des plateformes de gestion/contrôle coûteuses et centralisées sont nécessaires, Aerohive a suivi l’objectif de base des concepteurs de la norme 802.11, a parfait les recherches initiales et a amené la technologie à maturité.