Comment développer votre service client pour booster votre chiffre d’affaire

On assimile bien souvent le nombre de réclamations au nombre de problèmes clients. Si les réclamations diminuent, d’autres chiffres (coûts de garantie et de service client, par exemple) vont également diminuer. En réalité, les réclamations sont souvent un mauvais indicateur des taux de problèmes et d’insatisfaction. Se focaliser sur leur nombre engendre d’ailleurs des comportements contre-productifs chez beaucoup de responsables et d’employés.