Excel, un bon marteau, mais un mauvais tournevis: 5 besoins auxquels Excel ne peut pas répondre

Du fait de son omniprésence, Excel est souvent l’outil d’analyse de prédilection. Que ce soit pour utiliser des tableaux croisés dynamiques pivotants, créer des
macros ou appeler l’Assistant Fonction, il est indéniable que le réflexe est de se tourner vers Excel pour les tâches analytiques. Mais aussi utile qu’il puisse l’être, le programme Excel ne peut pas tout faire. S’il s’avère extrêmement efficace dans de nombreux cas, il montre ses limites dans d’autres. Dans un contexte où les volumes de données ne cessent d’augmenter et où la pression concurrentielle impose de tirer le meilleur parti de l’information, il est nécessaire de s’équiper d’outils capables de gagner en perspicacité. Rapidement.