La fin des antivirus ?

En novembre 2015, Starwood Hotels and Resorts a confirmé avoir été victime d’une attaque de programme malveillant (malware) qui a affecté cinquante-quatre de ses locaux pendant huit mois. S’infiltrant dans le réseau informatique de la chaîne hôtelière via les terminaux de point de vente dans ses restaurants et boutiques de souvenirs, le malware a permis de pirater des données de cartes de paiement, notamment les numéros des cartes, les noms de leurs titulaires, leurs dates d’expiration et leurs codes de sécurité.