L’architecture d’Open cloud Hybride

Habituellement, les entreprises se tournent vers leur service informatique interne lorsqu’elles ont besoin de nouveaux services. Depuis peu de temps, ces équipes informatiques offraient de nouveaux services en utilisant des machines virtuelles, pour un accès plus rapide et plus facile. Certaines d’entre elles, plus innovatrices, offrent des technologies avancées orientées services à leurs utilisateurs, grâce à des piles d’applications standardisées exécutées sur des machines virtuelles. Toutefois, la mise à disposition de ces services peut prendre des jours, des semaines, voire des mois aux équipes informatiques, en raison des architectures complexes et des exigences métier liées à la gouvernance et à la conformité. Et pendant ce temps, les entreprises perdent patience et délaissent leur service informatique pour se tourner vers les clouds publics. Que ce soit pour une solution IaaS ou PaaS, les utilisateurs informatiques s’adressent aux fournisseurs de cloud public en espérant améliorer leur agilité, obtenir un accès plus rapide aux nouveaux services et des innovations plus rapides. Parallèlement, les équipes informatiques doivent faire face à des problèmes de
conformité, de gouvernance et de contrôle. La transition vers une architecture informatique ouverte de nouvelle génération leur permet de simplifier les architectures informatiques de leurs entreprises, de régler les problèmes
apparus au sein de leur service et de tirer le meilleur parti des investissements existants.