Le Web 2.0 au service des ventes

Les cadres et les dirigeants ont largement bénéficié des applications de gestion de la relation client, ou CRM (Customer Relationship Management), en leur faisant gagner en visibilité pour gérer leur entreprise et stimuler chiffre d’affaires, productivité, satisfaction client et rentabilité. Or, les informations permettant d’offrir cette visibilité étant traditionnellement saisies par les commerciaux, ceux-ci ont souvent considéré le CRM comme un outil de surveillance et de compte rendu, réservé à la direction et destiné à retracer le suivi de leurs activités, plutôt que comme un outil de productivité à leur service. Le livre blanc Oracle examine les défis auxquels sont confrontés les commerciaux, traite du développement du Web 2.0 dans le monde de l’entreprise et décrit les facteurs favorisant l’apparition d’une nouvelle génération d’applications en réseau social, en complément des systèmes de CRM traditionnels, pour aider les commerciaux à conclure plus d’affaires en moins de temps.