Optimiser la transition vers le cloud : équilibre entre fiabilité, rentabilité et fonctionnalité

L’adoption du cloud a le vent en poupe. Les avantages pour l’entreprise sont
manifestes ; la technologie du cloud a rapidement évolué, les offres de cloud
public se sont multipliées et le cloud privé s’est avéré être une plate-forme
robuste et sécurisée pour tous les types d’application métier. Il n’est plus
question de se demander s’il faut utiliser le cloud, mais comment l’utiliser
pour optimiser les performances à moindre coût des systèmes informatiques
et de la technologie.
Aujourd’hui, les questions à se poser sont les suivantes : à quel environnement
appartient chaque application ou ensemble d’applications associées :
au cloud public, à un cloud privé, à un cloud hybride ou à l’environnement
informatique existant de l’entreprise ?