Avantage concurrentiel durable : apport d’une valeur ajoutée par le biais des relations entre les données

D’où une entreprise tire-t-elle un avantage concurrentiel durable? Elle ne le doit pas aux vitesses ou au volume des données, mais à la connaissance des relations entre ses données. Il y a trois ans à peine, vous n’auriez peut-être même pas réfléchi à l’éventualité d’adopter un système de gestion de bases de données (DBMS), pensant que vous pouviez créer les applications appropriées à condition de disposer d’une équipe réunissant des développeurs et des professionnels des bases de données talentueux. Or, aujourd’hui, bien que vous ayez toujours besoin de grands talents, les nouvelles exigences des applications, du marché et des utilisateurs impliquent également que vous choisissiez d’exploiter la valeur ajoutée qu’apportent les relations entre les données. Les bases de données traditionnelles étaient conçues pour numériser les formulaires papier et pour automatiser les processus métier bien structurés, et elles restent utiles aujourd’hui. Les bases de données NoSQL ne sont pas non plus appropriées quand les relations entre les données ont une importance en temps réel. Si vous choisissez une base de données fondée sur des relations (ou « graphe »), vous stockez, gérez, analysez et utilisez naturellement vos données dans le contexte de connexions, comme les cercles et les lignes tracés sur des tableaux blancs. Les entreprises qui utilisent une base de données orientée graphe conjointement avec (ou au lieu de) des systèmes de gestion de bases de données relationnelles ou NoSQL bénéficient d’un avantage concurrentiel durable

⇩ Téléchargez ce livre blanc ⇩