Défis et bénéfices du développement d’un centre d’opérations de sécurité moderne.

Selon les recherches d’IDC, avec 90% des équipes SOC fonctionnant en sous-effectif, le temps des analystes serait mieux dépensé à travailler sur des alertes plus sophistiquées nécessitant une intervention humaine, ainsi qu’à une recherche proactive des menaces. La majorité des RSSI estiment que le temps est gaspillé sur les tâches de routine et la maintenance alors qu’il pourrait être mieux consacré à l’intervention réelle.

IDC affirme que pour surmonter les défis de la construction et de la gestion d’un centre d’opérations de sécurité, les RSSI ont besoin d’une solution complète. Le SOC moderne a considérablement évolué, 72% des organisations ayant développé des capacités SOC au cours des cinq dernières années.