La vertu cachée de la virtualisation : la sécurité des applications

Les propriétés essentielles de la virtualisation de réseau renferment une autre vertu cachée : l’occasion de repenser les principes fondamentaux sur lesquels repose la sécurité de l’infrastructure d’applications, des serveurs de bases de données aux serveurs de messagerie et serveurs Web. Et cette opportunité arrive à point nommé à l’heure où les anciennes applications monolithiques et les plates-formes étroitement limitées et contrôlées sont remplacées par des microservices distribués s’exécutant sur plusieurs plateformes sur site et sur le Cloud.

⇩ Téléchargez ce livre blanc ⇩