Le top 10 des meilleures pratiques pour une gestion multi-cloud performante

Aujourd’hui, les utilisateurs ont le choix. Les directions informatiques des entreprises savent que si elles ne réagissent pas, elles risquent de perdre toute pertinence. En conséquence, elles s’éloignent du modèle traditionnel de l’informatique – dans lequel la mise en place d’un datacenter est essentiel – pour assembler et proposer un catalogue de services informatiques, disponibles auprès des fournisseurs de services de cloud. Dans cet environnement, comment le service informatique peut-il contrôler l’utilisation des services par différents groupes internes afin d’éviter les dépenses imprévues et les risques potentiels ?