Les 4 principes de la protection moderne des données

La protection des données à l’ancienne n’est qu’une police d’assurance onéreuse qui permet de réagir en cas de perturbation. Parce que la préservation d’une copie des données est l’objectif principal, la disponibilité au jour le jour reçoit moins d’attention. Mais cette approche est en décalage avec la réalité des flux de travail toujours actifs.
Les modèles de données actuels sont largement diffusés. Elles se composent de plus en plus d’empreintes multi-instances, multilocales, multi-cloud. Les logiciels, les produits numériques et les services sont à la base de presque toutes les expériences clients modernes.