Rapport de SANS sur les attaques et les menaces informatiques actuelles

L’impact de la crise sanitaire liée au Covid-19 a renforcé la croyance que les événements physiques issues du monde réel peuvent causer beaucoup plus de dégâts que des attaques informatiques mondiales. Cependant, l’épidémie de Coronavirus a mis en évidence deux autres points-clés:

  • Une infrastructure digitale sécurisée et flexible est essentielle pour faire face aux catastrophes médicales et environnementales.
  • Le temps pour réagir pour faire face aux les menaces majeures est avant qu’elles commencent à impacter le système.

Il existe de nombreuses ressources pour trouver des statistiques rétrospectives sur le processus de lancement d’attaques dans le cyberespace. Il est encore plus difficile de trouver des informations prospectives fiables que les responsables de sécurité SI puissent suivre. Dans un contexte économique incertain, il est d’autant plus crucial pour les équipes de cybersécurité de prioriser les ressources pour améliorer l’efficacité dans la réponse aux attaques connues tout en minimisant les risques de nouvelles attaques. Depuis 14 ans, le groupe d’experts SANS sur “Les 5 attaques les plus dangereuses” de la conférence annuelle RSA a comblé cette lacune.

Ce livre blanc présente d’abord des données statistiques de référence de trois des sources les plus fiables en matière de violation et piratage de données. Enfin, il synthétise les recommandations d’experts de quelques instructeurs SANS du groupe RSA en énumérant les principales menaces dont les équipes de cybersécurité doivent se protéger en 2020 et plus- et comment les éviter.